Sophie Marquis

Sophie Marquis, nouvelle Déléguée Générale de l’ACDV

Sophie Marquis vient d’être nommée Déléguée Générale de l’Association Chimie Du Végétal et succède ainsi à Mariane Flamary.

Elle aura à cœur de promouvoir la filière de la chimie du végétal, aujourd’hui identifiée comme l’une des 10 « technologies clés » pour la Transition écologique et économique du pays.

Contact Presse ACDV :
Sandra Ammara : sandra.sacommunication@gmail.com

Télécharger le Communiqué de presse 

Chimie du végétal : une réalité industrielle qui maille le territoire

La chimie du végétal et les Bioproductions sont aujourd’hui une réalité industrielle qui contribuent à la (ré)industrialisation du pays. Et parce qu’une image est souvent plus explicite qu’un long discours, l’ACDV publie une nouvelle mise à jour de la cartographie de ses activités. Ce sont plus de 300 sites, répartis sur l’ensemble du territoire hexagonal, qui ont été identifiés dans cette nouvelle version.

Ce document distingue 3 activités liées : les centres de R&D, les sociétés de biotechnologies industrielles (également dénommées “biotechs blanches”) et les bioraffineries & sites de production de la chimie du végétal.

La version interactive de ce document a également été mise à jour sur notre site et est accessible ici.

Télécharger la carte des sites de la chimie du végétal et des Biotechnologies industrielles

Ensemble

NOVAMONT et NYCO rejoignent l’Association Chimie du Végétal

Notre association a le plaisir d’accueillir deux nouveaux adhérents : NYCO, société française spécialisée dans la formulation de lubrifiants et NOVAMONT, un des leaders dans le développement de plastiques biosourcés & compostables.

Signe de la dynamique du développements de produits biosourcés innovants au sein de l’industrie française, l’ACDV accueille en ce début de printemps 2021 deux nouveaux membres. Leur point commun : un engagement marqué dans la recherche de réduction de l’empreinte carbone de leurs produits… sans toucher aux performances.

« Nous sommes très heureux d’accueillir deux nouveaux membres qui amènent leurs expertises et un point de vue nouveau à nos travaux. Avec l’arrivée de Nyco et Novamont l’ACDV passe aussi le cap des 60 adhérents. Une croissance qui souligne la dynamique positive de la chimie du végétal et des bioproductions dans notre pays », affirme François Monnet, Président de l’ACDV.

NYCO
Créée en 1929, NYCO est une société française qui a su conserver son indépendance. Elle s’est spécialisée dans la formulation de lubrifiants de haute performance pour des marchés industriels pointus tels que l’aéronautique, la défense, l’automobile, …

« Nous avons souhaité intégrer l’ACDV pour aller plus loin dans nos démarches de bio-conception et améliorer durablement notre impact socio-environnemental. Cette adhésion nous permettra de nous conforter dans l’exécution des projets de recherche et développement en cours, mais aussi, de mieux identifier les opportunités en matière de bio-sourcing afin d’anticiper les futurs besoins de nos clients. Nous espérons également pouvoir développer des partenariats avec des acteurs engagés afin de participer, à notre échelle, à la promotion des enjeux de la chimie durable (verte) auprès des instances publiques et politiques. NYCO souhaite contribuer activement à la construction d’une nouvelle filière industrielle grâce à l’implication volontaire de ses représentants dans les groupes de travail de l’association », développe Grégoire Hervé, Directeur technique chez NYCO.

NOVAMONT
Société innovante fondée en Italie et pionnière de la bioéconomie, Novamont est implantée en France depuis 2006. Elle figure parmi les leaders mondiaux dans la production d’alternatives à propriétés plastiques issues du végétal. Elle développe ainsi des matériaux biosourcés, mais aussi biodégradables et compostables.

« La forte préoccupation liée à la pollution engendrée par les plastiques mobilise totalement l’opinion publique, les ONG et nos décideurs politiques. Chacun d’entre nous ne peut qu’adhérer à cette prise de conscience, qui nous fait réaliser l’importance de bien gérer la fin de vie des produits de consommation pour qu’ils s’inscrivent dans une économique durable. Mais, si la gestion de fin de vie de nos produits est importante, il nous faut aussi nous préoccuper de l’origine des matières qui les composent et de leur pérennité. C’est la raison pour laquelle, j’ai souhaité retrouver au sein de l’ACVD cette part du vivant à l’origine de la démarche de mon entreprise. Car si l’on veut tendre vers une économie réellement circulaire, l’utilisation de matières renouvelables, exploitée durablement est une évidence. Une conviction que je sais partagée au sein de l’ACDV », explique Christophe Doukhi de Boissoudy, General Manager Novamont France.

 

Contact Presse ACDV :
Sandra Ammara : sandra.sacommunication@gmail.com

Télécharger le Communiqué de presse 

L’ACDV recrute son nouveau Délégué(e) Général(e)

Nous recherchons un(e) nouveau(lle) Délégué(e) Général(e) pour notre association professionnelle. CDI à Temps plein.

Plus d’infos en téléchargeant ci-après l’annonce complète.  CV attendu d’ici le 29 mars 2021. A vos plumes !

Annonce ACDV – Délégué Générale 2021 – VF

Nouveau logo… mêmes valeurs !

Le secteur de la chimie du végétal & des biotechnologies blanches évolue, le logo de son association professionnelle l’accompagne.

Un logo en phase avec les évolutions de la filière
Association de professionnels qui développent et fabriquent des produits biosourcés (c’est-à-dire issus de matières premières végétales), l’ACDV change de logo. L’occasion de se doter d’une identité visuelle plus en phase avec son évolution récente et de souligner sa dynamique. Une identité graphique revisitée, plus moderne, qui vient souligner les deux piliers fondamentaux de l’association : la dimension collective de ses travaux, et l’engagement auprès de l’ensemble des acteurs industriels de cette jeune filière.
« Ce nouveau logo accompagne la modernisation de notre image, met en avant nos valeurs associatives et la continuité de notre filière d’amont en aval, soudée autour du recours à des matières premières issues du vivant », indique Laura Perrin, co-animatrice du groupe de travail Communication de l’ACDV.

Accompagner la croissance de la filière
La chimie du végétal grandit et se transforme. Si elle a d’abord permis de substituer des matières premières issues du pétrole par des ressources végétales, elle est aujourd’hui source d’innovations technologiques et fait partie des solutions industrielles qui permettent à la fois de produire plus durablement et de réindustrialiser le territoire. Une double valeur d’ailleurs récemment reconnue par le plan France Relance qui a retenu cette filière industrielle parmi les technologies clés de la Transition Ecologique.

Plus d’infos : Télécharger le Communiqué de presse 

France Innov

Bienvenue à France Innov!

L’Association Chimie Du Végétal (ACDV)  a le plaisir d’accueillir un nouvel adhérent en ce début d’année 2021 : France Innov.

Jeune pousse bretonne, France Innov est spécialisée dans les revêtements durables et innovants pour le bâtiment. Afin de participer à l’effort de lutte contre la pandémie du COVID_19 France Innov a également développé une gamme de produits de désinfection virucide pour les professionnels.

L’entreprise  fondée en 2011 est toujours dirigée par son fondateur Loïc Barbot.

Plus d’information sur la page dédiée ici ou sur leur site internet : www.franceinnov.fr 

 

Ensemble

L’ACDV accueille 3 nouveaux Adhérents & renforce son ancrage régional

L’ACDV accueille 3 nouveaux adhérents, METabolic EXplorer, entreprise de biotechnologie industrielle, BioSynthis, fabriquant d’ingrédients biosourcés et biodégradables pour la cosmétique et Toulouse White Biotehchnology (TWB), plateforme de montée à l’échelle industrielle pour les Biotechnologies.

L’Association Chimie Du Végétal (ACDV) soutient et représente les industriels qui conçoivent, fabriquent et commercialisent des matériaux et produits biosourcés, c’est-à-dire issus de matières premières végétales. Malgré le contexte économique ralenti, elle poursuit sa croissance et accueille ce mois-ci trois nouveaux membres : METabolic EXplorer, BioSynthis et Toulouse White Biotehchnology (TWB). Trois acteurs emblématiques de cette nouvelle filière industrielle identifiée comme « technologie clé » par le plan France Relance.

Trois nouveaux adhérents dont les expertises complémentaires viennent enrichir celles réunies au sein de l’ACDV et asseoir son ancrage régional. « L’ACDV est très fière d’accueillir METabolic EXplorer, BioSynthis et Toulouse White Biotehchnology (TWB) parmi ses nouveaux membres. Représentant différents maillons de la chaîne de valeur de notre filière, ils illustrent bien la diversité de nos membres, dont la complémentarité est source de vitalité et de pertinence des travaux menés au sein de notre association. Leur ancrage local démontre, aussi, la richesse du tissu industriel régional des industriels de la chimie du végétal et des produits biosourcés », constate François Monnet, Président de l’ACDV.

METabolic EXplorer
Créée il y a 20 ans, METabolic EXplorer développe, à partir de procédés de fermentation, des molécules biosourcées, c’est-à-dire issues de matières premières renouvelables, en alternative à leurs équivalents pétrosourcés, pour des applications dans les secteurs cosmétiques, de l’alimentation animale, … Historiquement basée en Auvergne, METabolic EXplorer finalise actuellement la construction d’un site de production à grande échelle, Metex Noovista, sur la plate-forme industrielle de Carling (Moselle), participant ainsi à la reconversion de cet ancien site pétrochimique.

« METEX contribue par ses innovations à produire autrement, sans pétrole, des produits du quotidien. Nous utilisons la fermentation pour produire à partir de matières premières issues du végétal des ingrédients pour les marchés de la cosmétique et de la nutrition animale. Aujourd’hui, il est naturel que METEX rejoigne l’ACDV et les autres acteurs industriels de la filière pour apporter une réponse commune aux enjeux de la nécessaire transition écologique et de la nécessaire réindustrialisation de nos territoires » indique Benjamin Gonzalez, président fondateur de METabolic Explorer.

Toulouse White Biotechnology
Créée en 2012 sous l’impulsion de Pierre Monsan (Professeur émérite INSA Toulouse) et sous la tutelle de l’INRAE, de l’INSA et du CNRS, TWB est un accélérateur préindustriel destiné à accompagner industriels et entrepreneurs des biotechnologies industrielles pour développer des produits et des procédés à partir de matières premières renouvelables. Fort de son consortium de
52 membres (dont 34 industriels), de son environnement R&D (TBI et CRITT Bio-Industries) et de ses plateformes technologiques de pointe, TWB monte et conduit des projets R&D collaboratifs, garantissant aux entreprises les conditions les plus favorables à leur réussite.
TWB accompagne également le développement de start-ups et leur offre un hébergement : aujourd’hui cinq jeunes pousses innovantes sont hébergées dans les locaux de TWB.
Rejoindre l’ACDV, une association de professionnels leader dans le domaine de la bioéconomie, a beaucoup de sens pour TWB, de par la complémentarité des deux structures. TWB s’inscrit dans une démarche d’opérateur en apportant des solutions biologiques alternatives, innovantes et durables aux industriels ; l’ACDV est porteuse des valeurs économiques, sociétales et environnementales de ces solutions biosourcées auprès des pouvoirs économiques et politiques, français et européens” indique Olivier Rolland, Directeur exécutif de TWB.

Biosynthis
Créée en 2001, la société Biosynthis est spécialisée dans le développement et la fabrication d’ingrédients biosourcés et biodégradables. Les produits (BioAlkanes, Squalane végétal, cires végétales,…) accompagnent la transition des secteurs cosmétiques et industriels vers plus de naturalité et de durabilité. Ils permettent aussi d’optimiser leur empreinte carbone.

« Notre entreprise est spécialisée dans les ingrédients cosmétiques d’origine naturelle depuis près de 20 ans. Nous offrons des solutions techniques innovantes, issue d’une chimie verte, durable et Eco responsable. Notre récente implantation en Région Nouvelle Aquitaine renforce notre stratégie du Biosourcé. Rejoindre l’ACDV et participer à la structuration de cette filière industrielle c’est compléter notre engagement d’entreprise par un engagement collectif » indique Thierry Bernoud, Président de Biosynthis.

Contact Presse ACDV : Sandra Ammara : sandra.sacommunication@gmail.com

Télécharger le Communiqué de presse

 

Bienvenue à l’UNIFAP

L’ACDV est heureuse d’accueillir un nouveau membre : l’UNIFAP. Cette union des fabricants de Peintures et de Vernis accompagne depuis 1957 des fabricants indépendants français et internationaux pour booster leur compétitivité et favoriser leur transition écologique.

22 Septembre 2020 – C’est dans un contexte de montée en puissance du segment de marché des peintures biosourcées, que l’association accueille en cette rentrée un nouvel adhérent : l’UNIFAP. Convaincue que l’union fait la force, cette union d’industriels indépendants propose à ses membres, des PME familiales, une mutualisation de moyens et la mise à disposition d’expertises pour accélérer leurs innovations et gagner des parts de marché. Mais plus qu’un support aux développements, l’UNIFAP est avant tout un lieu de partage et de soutien pour ses membres convaincus qu’on est toujours plus fort et moins seul à plusieurs. Et c’est dans cette logique de communauté, de mutualisation et de partage, que l’UNIFAP a souhaité rejoindre l’ACDV.

Un rapprochement qui coule de source

Le recours à des matières premières d’origine végétale est aujourd’hui devenu une thématique de développement stratégique pour nombre d’industriels, au premier rang desquels les fabricants de peintures et revêtements. Une évolution vers des produits plus « verts » qui répondent aux aspirations exprimées par le consommateur, comme le rappelait une récente étude ACDV/IFOP. Une évolution bien comprise aussi par les PME membres de l’UNIFAP qui en ont fait un axe majeur des études et projets menés au sein des laboratoires mis à disposition par le groupement. Rejoindre l’ACDV c’est aujourd’hui poursuivre cette montée en compétences sur le biosourcé et contribuer au dialogue aval-amont de cette jeune filière innovante. Une mutualisation des forces qui est déjà dans l’ADN de l’UNIFAP.

Le biosourcé, axe de développement stratégique pour les fabricants de peintures

« Le biosourcé est un axe de recherche et de développement très important pour les fabricants de peinture de notre groupement. Et l’UNIFAP est à la fois un support de veille technique et réglementaire et un support à l’innovation pour ses fabricants associés. C’est pour cela qu’il nous parait évident et essentiel d’adhérer à l’Association Chimie du Végétal, association référente de la filière du biosourcé », explique Pauline Chauvin, présidente de l’UNIFAP.

« L’ACDV est très heureuse d’accueillir l’UNIFAP parmi ses membres. Cette nouvelle adhésion témoigne den l’attractivité grandissante de notre association auprès de tous les acteurs et spécialistes du biosourcé, et de l’importance des actions que nous menons pour son développement et sa reconnaissance. L’accueil de ce nouvel acteur nous permettra ainsi de renforcer les expertises présentes au sein de l’ACDV, sur lesquelles se basent nos actions, au service de notre filière », affirme François Monnet, Président de l’ACDV.

#Ensemble

Télécharger le Communiqué de presse complet

Que pensent les français des produits biosourcés ?

Les produits biosourcés ont la cote auprès des français : 87% des Français ont une bonne image des produits biosourcés

L’Association Chimie Du Végétal (ACDV) a, de nouveau, confié à l’institut IFOP le soin de réaliser une enquête d’opinion auprès d’un échantillon représentatif de la population française. Objectif : mesurer, 2 ans après une première étude, l’appétence des français pour les produits biosourcés. Les résultats confirment nettement leur attrait pour ces produits innovants qu’ils identifient comme autant de solutions favorables à la transition écologique Et à la relocalisation industrielle.

Pour François Monnet, Président de l’ACDV,  “Cette deuxième enquête confirme l’image positive qu’ont ces produits auprès des français. Elle confirme l’importance grandissante qu’ils accordent à des produits plus écologiques et plus innovants

Perception positive

87% des français ont toujours une image positive des produits biosourcés.

Un intérêt réel pour le sujet

80% des français interrogés sont demandeurs d’informations supplémentaires sur ces produits issus de matières premières renouvelables.

Des produits biosourcés qui répondent aux attentes sociétales des français

Les français perçoivent bien la plus-value environnementale et économique de cette filière industrielle, porteuse des préoccupations qui se sont renforcées dans cette période de crise sanitaire. Notamment :

  • 83% pensent que son développement va apporter aux agriculteurs une vraie solution pour sécuriser leurs revenus
  • 76% pensent que ces produits contribuent efficacement à la ré-industrialisation de la France
  • 77% considèrent qu’ils contribuent de façon significative à la réduction d’émissions de gaz à effet de serre
  • 75% considèrent que leur développement va permettre la création de nouveaux emplois à haute valeur ajouté (R&D, Marketing, …)

Soutien légitime des Pouvoirs publics

Conséquence logique de ce bénéfice perçu des produits biosourcés : 83% des français estiment qu’il est légitime pour les pouvoirs publics de soutenir ces développements.

« Dans un contexte de redémarrage économique, le pays a de nombreux atouts pour devenir un champion des produits biosourcés, bases d’une reconstruction industrielle combinant compétitivité, écologie, souveraineté et revitalisation territoriale. Les acteurs industriels y sont prêts » affirme François Monnet.

Télécharger le Communiqué de presse 

Télécharger l’infographie des principaux résultats de l’enquête “Que pensent les français des produits biosourcés ?”

 

METHODOLOGIE

  • L’enquête a été́ menée par l’institut IFOP auprès d’un échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
  • La représentativité́ de l’échantillon a été́ assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé) après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  • Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 9 Avril 2020.