Articles

Carbiolice rejoint les rangs de l’Association Chimie du Végétal

En ce début d’année, l’ACDV a le plaisir d’accueillir un nouvel adhérent : Carbiolice. Cette jeune pousse française a mis au point un procédé unique permettant de rendre un plastique d’origine végétale (PLA) 100% compostable.
Février 2020 – L’Association Chimie Du Végétal (ACDV) soutient et représente les industriels qui conçoivent, fabriquent ou utilisent des matériaux et produits biosourcés. Elle accueille un nouveau membre, Carbiolice, pépite auvergnate de la biotechnologie, qui vient de développer un procédé accélérant la biodégradation des plastiques d’origine végétale pour les rendre plus rapidement compostables.

A deux ans des premiers objectifs du Pacte national pour les emballages plastiques, qui engagent les signataires à mettre en place 60% d’emballages réutilisables, recyclables ou compostables en 2022, et 100% en 2025, l’adhésion de Carbiolice à l’ACDV prend tout son sens au regard des valeurs et objectifs partagés. Elle leur permet aussi de s’enrichir mutuellement de nouvelles expertises multi-secteurs et multi-activités.
En venant grossir les rangs de l’association, ce 54ème adhérent contribue à la structuration de cette filière industrielle et renforce ainsi le rôle de l’ACDV en tant qu’interlocuteur représentatif et naturel auprès des pouvoirs économiques et politiques.

Co-construire une filière industrielle de la chimie du végétal

« Carbiolice a mis au point une solution enzymatique qui permet au plastique d’origine végétale (PLA) de devenir 100% compostable, sans aucun résidu, ni toxicité pour les sols.
Notre adhésion à l’ACDV est donc une évidence puisque nous avons à cœur de co-construire une filière du plastique biosourcé compostable avec les acteurs de la chimie du végétal pour répondre aux enjeux environnementaux et règlementaires. » explique Nadia Auclair, Présidente de Carbiolice.

Apport de la filière dans l’émergence d’une société durable

«L’ACDV est très fière d’accueillir Carbiolice parmi ses membres, et confirme par là même son rôle de soutien au développement de la chimie du végétal et des bioproductions, et de structuration de cette filière innovante en plein essor. Carbiolice est une nouvelle illustration de l’apport de la chimie du végétal à l’économie circulaire et à l’émergence d’une société durable », affirme François Monnet, Président de l’ACDV.

 

Régis Marchand, nouvel administrateur de l’ACDV

L’ACDV  a le plaisir d’accueillir en ce début d’année un nouvel administrateur : Régis Marchand, en charge de programmes d’innovations durables biosourcées au sein du groupe SEPPIC (ingrédients cosmétiques). Un nouveau contributeur qui connait déjà bien le fonctionnement de l’association professionnelle puisque déjà actif au sein de notre groupe de travail consacré à la “Durabilité”.

Une nouvelle contribution qui renforce encore la représentativité des différents maillons de la chaine de valeur de l’industrie de la chimie du végétale.

 

L’ACDV renouvelle son CA, François Monnet réélu président

Paris, le 27 juin 2019 – François Monnet vient d’être réélu à la présidence de l’Association Chimie du Végétal (ACDV) par un Conseil d’administration renouvelé. L’ACDV réunit 55 adhérents représentatifs de l’ensemble de la filière : agro-producteurs, chimistes, entreprises de biotechnologie, industriels de l’aval (utilisateurs de composés issus de matières premières végétales), pôles de compétitivité et filières professionnelles.

Créé il y a 11 ans, l’Association Chimie Du Végétal œuvre à la fois pour faire croitre la notoriété des produits biosourcés et pour accompagner la structuration de cette nouvelle filière industrielle.

Riche de la grande diversité de ses membres – start-up, PME, ETI, grands groupes internationaux – l’ACDV tend par ses actions à l’identification et au partage des attentes sociétales, des besoins exprimés par les marchés, et au développement d’une industrie durable.

François Monnet, réélu Président de l’ACDV pour 3 ans, a défini, avec le nouveau conseil d’administration, une feuille de route soutenant le développement économique de la filière. Elle vise à ce que la chimie du végétal prenne toute sa place dans le contexte européen, notamment en favorisant les liens avec les autres branches de la bioéconomie en France, en définissant le cadre réglementaire valorisant ses innovations et en accompagnant la montée en notoriété de ces nouveaux matériaux qui se placent du côté des solutions au défi climatique.

Nouvelle gouvernance

La nouvelle composition du Conseil d’administration de l’ACDV, élu lors de l’AG du 25 juin, s’illustre par un équilibre entre continuité et renouvellement : la moitié de ses membres sont en effet de nouveaux entrants.

Elle reflète également la réalité de cette industrie en regroupant acteurs industriels « historiques » (Roquette, Solvay, Arkema, BASF, Total, Sphere, Seppic, PPG…), jeunes pousses dédiées  à la production de molécules et produits issus de matières premières végétales (Algo, Afyren, Pili, ARD), … et toujours un lien avec un pôle de compétitivité (IAR).

« Nous sommes très heureux d’accueillir de nouveaux membres au sein de la gouvernance de notre association. Leur adhésion démontre la dynamique à l’œuvre chez les industriels en matière de renouvellement des matières premières. Elle souligne également notre rôle d’acteur actif et reconnu dans le dialogue auprès de l’ensemble de la chaîne de valeur, du producteur à l’utilisateur final », indique François Monnet, Président de l’ACDV » indique François Monnet, président de l’ACDV

Lire le communiqué de presse ici.

Découvrez la première carte interactive de la Chimie du Végétal en France.

Nous sommes très fiers de présenter la première cartographie des sites de la chimie du végétal en France recensant les laboratoires de R&D, les biotechnologies blanches et les bioraffineries. Découvrez la carte ici

Durieu, Toupret et ONIP rejoingnent l’ACDV

L’ACDV a le plaisir d’accueillir ONIP, fabricant de peintures décoratives et batiment pour le marché professionnel et le grand public, le groupe Durieu, fabricant et distributeur de peintures décoratives et technique, de produits d’entretien et de protection de bois et métaux et le groupe Toupret, inventeur des enduits de préparation des murs prêts à l’emploi.

L’ACDV rejoint la French Fab

Se reconnaissant dans les valeurs portées par ce mouvement, l’Association Chimie du Végétal (ACDV) rejoint la French Fab. Elle s’engage à porter cette démarche auprès de ses adhérents et à accompagner leur démarche.

« La French Fab incarne la refondation de l’industrie française. Une industrie innovante, exportatrice et ouverte aux évolutions qu’apportent le digital, les technologies nouvelles et l’économie verte* ».

C’est donc une dynamique forte qu’a initiée Bpifrance en lançant la French Fab ;
une dynamique dont les valeurs rencontrent celles portées depuis 10 ans par l’ACDV : excellence, innovation, durabilité. C’est aussi une manière de jouer collectif dans laquelle se retrouvent pleinement les industriels de la filière des matériaux et produits biosourcés membres de l’ACDV.
Une évidence en somme !

C’est pour contribuer à porter haut les couleurs du savoir-faire français que l’ACDV vient grossir les rangs du réseau d’entreprises en cours de constitution, “coeur battant de l’économie et de l’emploi dans les territoires* “.

 

* Citations tirées du manifeste de la French Fab

Plus d’infos sur La French Fab

 

Évènements

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche