bk_bandeau

Une filière d’avenir

La chimie du végétal, reconnue stratégique en France et en Europe

Développée dans le sillage de l’agriculture et l’exploitation des forêts, la chimie du végétal est ancestrale et complémentaire à la chimie fossile.
Elle a été officiellement reconnue, en France, dans les plans de relance destinés à favoriser une croissance verte après la crise économique de 2008. Depuis, la filière est en essor permanent dans un contexte de concurrence internationale, de contraintes règlementaires accrues et de défis environnementaux urgents à relever (lien bioéconomie > contexte).

Partie intégrante de la bioéconomie, la chimie du végétal apporte des performances spécifiques, des atouts technologiques et économiques prouvés. Elle s’inscrit dans une croissance durable et participe à relever les défis environnementaux et sociétaux.

La chimie du végétal
SOUTIENT une vision industrielle forte intégrée dans la bioéconomie
ANCRE l’innovation industrielle sur le territoire français
CRÉE de nouveaux métiers, de nouveaux débouchés et emplois
ELARGIT les perspectives des producteurs de biomasse
OFFRE une nouvelle valorisation des flux des industries biosourcées, en complément des utilisations traditionnelles