Signature du plan d’action de la Stratégie Nationale de la Bioéconomie

Signal fort en faveur des matériaux et produits biosourcés

L’ACDV salue la signature du plan d’action de la Stratégie Nationale de la Bioéconomie (SNBE), par Stéphane Travert ce jour au Salon de l’Agriculture. Un texte ambitieux qui reconnaît l’importance des matériaux et produits biosourcés. Il identifie clairement cette filière comme pourvoyeuse de solutions innovantes pour répondre aux défis aussi bien économiques, que sociaux et environnementaux.

Engagement attendu depuis plusieurs mois, c’est donc lors du Salon de l’Agriculture que le Ministre a souhaité mettre en lumière les initiatives du gouvernement français en faveur des domaines non-alimentaires de la Bioéconomie. Le plan d’action adopté ce jour définit un cadre de structuration ambitieux et durable, cohérent avec les ressources de notre territoire, ses atouts et ses besoins.
Il fait une place majeure au développement des produits biosourcés, qui valorisent des matières premières renouvelables.
A la fois basé sur des propositions recueillies lors de l’élaboration de la Stratégie Nationale de la Bioéconomie (SNBE) et des Etats-Généraux de l’Alimentation (Lire nos contributions sur le sujet), ce plan adopte une démarche pragmatique, proche des réalités de ces nouveaux marchés.
Un signal fort pour les industriels concernés qui sont déjà nombreux en France !

Un plan d’action cohérent
La démarche présentée ce jour démontre une volonté de soutenir globalement la croissance et la complémentarité des différentes filières de la bioéconomie, à travers cinq axes :
Axe 1 : Améliorer la connaissance
Axe 2 : Promouvoir la bioéconomie et ses produits auprès du grand public
Axe 3 : Rapprocher l’offre et la demande
Axe 4 : Produire, mobiliser et transformer durablement les bioressources
Axe 5 : Lever les freins et mobiliser les investissements

La France bientôt fer de lance de la Bioéconomie en Europe ?
Si ce plan d’action s’inscrit dans la continuité des échanges avec les différentes parties prenantes – et notamment l’ACDV, porteuse des travaux réalisés par ses membres – il fait également écho aux réflexions actuellement en cours au sein de l’Union européenne, qui vient d’engager la refonte de sa politique en matière de Bioéconomie.
« L’ACDV salue la signature du plan d’action par le Ministre de l’Agriculture, M. Stéphane Travert. En effet, l’Europe et de nombreux pays européens ont une stratégie bioéconomie depuis plusieurs années. Initié dans un cadre de travail interministériel (MAA, MINEFI, MTES, MESRI), ce programme permet à la France de valoriser ses atouts fondamentaux en bioéconomie, et de se préparer activement à la révision de la stratégie européenne.
L’ACDV apporte son plein soutien à ce plan d’action. Forte de l’expertise de ses membres, et des nombreux travaux en cours, elle se tient prête à fournir toute contribution utile à sa mise en oeuvre » indique François Monnet, Président de l’ACDV.

Le ballon de la Coupe du monde, ambassadeur du Biosourcé !

Le ballon Adidas ‘Telstar 18′, qui sera utilisé cet été à l’occasion de la coupe du monde de Football, comporte un caoutchouc d’origine biosourcé ! C’est ce qu’a récemment annoncé son fournisseur. Particularité de ce caoutchouc EPDM (issu de la canne à sucre) : il confère des propriétés optimales de rebond au ballon rond.

Plus d’informations ici 

L’Europe continent leader dans le déploiement de bioraffineries

Décembre 2017 – Selon la publication américaine Biofuels Digest, l’Europe serait la zone de la planète la plus active dans le déploiement de projets avancés en bioéconomie.

Plus d’information dans cet article de Formule Verte :

Stratégie nationale bioéconomie

Le Gouvernement français a annoncé mercredi 18 janvier 2017, l’adoption en Conseil des Ministres d’une stratégie bioéconomie pour la France

Les contours de l’AAP 2017 du BBI ont été rendus publics dans l’annual work plan 2017

Le BBI constitue une très belle opportunité de soutenir des projets d’innovation dans le champs de la bioéconomie, depuis des projets de recherche appliquée jusqu’à des premières unités industrielles. Je vous incite vivement à balayer les thématiques et à creuser l’éventualité d’une participation. Je suis à votre disposition si vous avez des questions à ce propos. Sachez par ailleurs que nous organiserons fin mars une journée d’information au niveau français sur l’initiative. Ce sera notamment l’occasion de rencontrer des partenaires potentiels et d’échanger avec des lauréats des éditions passées. Cette journée au niveau français sera suivi d’un infodays européen à Bruxelles le 28 avril où vous pourrez affinez les prises de contacts avec des partenaires d’autres états membres. Enfin, la Commission a lancé une enquête sur le dispositif des Joint Undertaking comme BBI : https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/JUsinterimevaluation. N’hésitez pas à saisir l’occasion et à répondre pour faire remonter vos impressions sur cet outil.
pour en savoir plus : http://www.bbi-europe.eu/participate/calls-proposals-2017

Ce dossier est suivi par Julien Dugué

Chargé de mission Bioéconomie - Bioproduits
Bureau Bioéconomie
SDFCB/DGPE/MAAF
01.49.55.45.74
 

3 octobre 2016 : télécharger les supports de formation

 

Contactez nous pour en savoir plus.

ACDV – Aurore Friès

01 46 53 11 62

 

 

Partenaires de cette formation :

ADEMEUICSolvayARKEMA

Appel à projets “Chimie du végétal et matériaux biosourcés”

 L’appel à projets (AAP) “Chimie du végétal et matériaux biosourcés” est ouvert jusqu’au 13 février 2017 avec trois dates de clôtures intermédiaires en 2016: le 25 février, le 6 juin et le 17 octobre. Cet AAP soutient des projets de démonstration préindustrielle innovants ciblant le développement de nouvelles solutions de conversion de la biomasse, afin d’élargir la gamme de produits biosourcés mis sur le marché.

Pour qui ? L’appel à projets « Chimie du végétal et matériaux biosourcés » s’adresse à des entreprises capables d’industrialiser ou de commercialiser, à terme, les technologies développées dans le cadre des projets : agroindustriels, chimistes, papetiers, équipementiers…

Pour quelles catégories de produits ? Les projets visés par cet AAP devront contribuer à mettre sur le marché de nouveaux produits biosourcés compétitifs et éco-conçus obtenus à partir de biomasses résiduelles, de coproduits industriels, agricoles et forestiers, de microalgues ou de productions agricoles : Intermédiaires chimiques, Tensioactifs, Solvants, Polymères, Matériaux composites et Biocarburants avancés.

Pour quels secteurs d’application ? Les secteurs d’application ciblés prioritairement sont les transports, les peintures, la cosmétique, la détergence et l’emballage. Vous trouverez l’ensemble des informations au lien suivant : https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/AAP%20Chimie2015-126

La chimie du végétal sur l’Odysée Végétale 2016

Pour la nouvelle édition du Salon International de l’Agriculture, Porte de Versaille, du 27 février au 6 mars, l’Odyssée Végétal vous accueille pour un voyage au cœur des céréales.

Sur cet espace, Passion Céréales (@passioncereales) propose trois animations différentes en lien avec la chimie du végétal :

  • Le maïs dans tous ses états – mardi 1ermars de 16h à 18h
  • Découvrez l’amidon et ses utilisations – mercredi 2 mars de 14h à 16h
  • La chimie du végétal, vous connaissez ? Vendredi 4 mars de 14h à 16h

C’est une formidable occasion d’aller à la rencontre du public et de mieux expliquer ce qu’est la chimie du végétal.

L’ACDV se mobilise pour animer l’atelier du 4 mars : aux côté des autres manifestations en lien avec la chimie du végétal, c’est au cœur du principe de réalité que nous emmènerons voyager les visiteurs du salon.