Articles

Carbiolice rejoint les rangs de l’Association Chimie du Végétal

En ce début d’année, l’ACDV a le plaisir d’accueillir un nouvel adhérent : Carbiolice. Cette jeune pousse française a mis au point un procédé unique permettant de rendre un plastique d’origine végétale (PLA) 100% compostable.
Février 2020 – L’Association Chimie Du Végétal (ACDV) soutient et représente les industriels qui conçoivent, fabriquent ou utilisent des matériaux et produits biosourcés. Elle accueille un nouveau membre, Carbiolice, pépite auvergnate de la biotechnologie, qui vient de développer un procédé accélérant la biodégradation des plastiques d’origine végétale pour les rendre plus rapidement compostables.

A deux ans des premiers objectifs du Pacte national pour les emballages plastiques, qui engagent les signataires à mettre en place 60% d’emballages réutilisables, recyclables ou compostables en 2022, et 100% en 2025, l’adhésion de Carbiolice à l’ACDV prend tout son sens au regard des valeurs et objectifs partagés. Elle leur permet aussi de s’enrichir mutuellement de nouvelles expertises multi-secteurs et multi-activités.
En venant grossir les rangs de l’association, ce 54ème adhérent contribue à la structuration de cette filière industrielle et renforce ainsi le rôle de l’ACDV en tant qu’interlocuteur représentatif et naturel auprès des pouvoirs économiques et politiques.

Co-construire une filière industrielle de la chimie du végétal

« Carbiolice a mis au point une solution enzymatique qui permet au plastique d’origine végétale (PLA) de devenir 100% compostable, sans aucun résidu, ni toxicité pour les sols.
Notre adhésion à l’ACDV est donc une évidence puisque nous avons à cœur de co-construire une filière du plastique biosourcé compostable avec les acteurs de la chimie du végétal pour répondre aux enjeux environnementaux et règlementaires. » explique Nadia Auclair, Présidente de Carbiolice.

Apport de la filière dans l’émergence d’une société durable

«L’ACDV est très fière d’accueillir Carbiolice parmi ses membres, et confirme par là même son rôle de soutien au développement de la chimie du végétal et des bioproductions, et de structuration de cette filière innovante en plein essor. Carbiolice est une nouvelle illustration de l’apport de la chimie du végétal à l’économie circulaire et à l’émergence d’une société durable », affirme François Monnet, Président de l’ACDV.